Bienvenue à Prunet
Bienvenue
Calendrier
Météo

Météo à Prunet

-2 °C / Ensoleillé
Vent: N de 0 km/h
Humidité: 93%
Auj
1/10 °C
Lun
1/13 °C
Mar
4/15 °C
Mer
5/15 °C
Présentation de PRUNET

 

Un peu d'histoire
 
Notre commune n'a pas un très riche passé historique. Mais quand on cherche un peu, il apparaît que Prunet était sous l'emprise d'une certaine bourgeoisie et de seigneurs venus de tout  horizon. 

Pierre de la Roque, Capitaine du Château de Conros, y habitait vers 1555, un siècle plus tôt dans les années 1456, Noble Pierre de Montal était le maître incontesté du village des Roumiguières. Noble Mondot de Verdelon régnait sur le village de Béteille. Jean de Seguy sur celui du Bousquet et il fut maire de la Commune avant 1876. L'illustre Maître Antoine Fualdès, Juge près de la Cour d'assises de Rodez, était propriétaire d'un vaste domaine à Cantuel. Nombre de prêtres issus de familles nobles furent curés de Prunet et eurent beaucoup d'influences sur la population.
 


Le réseau cantalien de ces châteaux et demeures seigneuriales  y étaient particulièrement actifs et les redevances perçues étaient parmi les plus élevées. La sévérité des gens d'affaires des seigneurs, percepteurs de cens et de dîmes, ne fut jamais accepté, et aux exécutions militaires répondaient des mutineries armées de paysans.
 


C'est peut-être pour cette raison que le Bourg de Prunet et son église eurent le malheur d'être incendié en 1750.
 

Un peu de géographie

Petit village du Cantal dans la région Auvergne, PRUNET fait partie du canton d'Arpajon-sur-Cère.

La commune est bornée au Nord par la commune d'Arpajon-sur-Cère, au Sud par les communes de Lacapelle del Fraisse, Lafeuillade-en-Vézie et Ladinhac, à l'Est par celles de Teissières-les-Bouliès et Leucamp et à l'Ouest par celle de Roannes Saint-Mary.

La commune de PRUNET s'étend sur 2 735 hectares. Le relief varie de 825 mètres sur les plateaux situés au nord est de la commune, à 635 mètres dans la vallée du ruisseau de Roannes.

Le réseau hydrographique se compose de nombreux cours d'eau, principalement attachés au versant de la Cère et de la Dordogne.

Les surfaces boisées, estimées en 2008 à 730 hectares, représentent 27% du territoire communal.

Ses habitants, appelés LES PRUNETOIS et LES PRUNETOISES, sont répartis sur toute la commune dans trente hameaux en plus du Bourg.



Un poète prunetois    

Louis Delhostal est né au Garric de Prunet le 23/01/1877 où son père était forgeron. Il fréquentait l'école communale qui se trouvait à l'époque à la maison Fau à l'entrée du village. Cette école dont il parle tant dans ses poèmes et notamment dans "lo corrièro cucco". Il entre à l'école normale à Aurillac et devient instituteur. Il exerce d'abord à Marcolès en 1897, puis Vic Sur Cère, et enfin à Thiézac en 1902 où il devient  Directeur et Secrétaire de Mairie en 1919.

Passionné de langue d'oc, ce fut un Félibre de grand talent qui écrivit dans beaucoup de journaux régionaux, et travailla durant des années à "la cabreta" auprès d'Arsène Vermenouze. Il fut élu Majoral del Félibrige, et fut honoré comme "Cigalo dé la mar".

Ses oeuvres principales sont : "Rescouto" en 1921, "Las piadas" en 1923, et "Belougetas" en 1927.

Il mourut à Thiézac le 20/12/1933 à l'âge de 57 ans et fut enterré au cimetière de Prunet.
 
Un peu de démographie
 
La proximité de la commune de Prunet avec le bassin d'emploi d'Aurillac (18 kilomètres seulement) lui confère une certaine attractivité comme en atteste l'évolution démographique.
 
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
488 462 445 445 505 517 504 591

 (population sans doubles comptes - Source INSEE)